street art borne incendie

Graffiti sur bornes incendie pour Bayard

Le graffiti est né dans la rue, ce n’est pas une surprise, mais outre les murs et les trains, le mobilier urbain a toujours été un support exploité par les street-artistes. Les poteaux incendie, présents à chaque coin de rue n’ont pas échappé à l’appétit des graffeurs.

On pourrait croire que Bayard, le fabriquant des ces bornes, serait en guerre contre ce mode d’expression mais c’est en toute sympathie qu’il nous a invité à customiser deux poteaux lors d’une soirée corporate qui s’est déroulée le 1er décembre au Stade des Lumières. Ces bornes ont ensuite été exposées sur le stand Talis au salon Pollutec qui avait lieu à Eurexpo à proximité de Lyon.

Déjà un beau palmarès pour ces deux œuvres fraichement réalisées, mais ce n’est pas fini, en effet, elles sont le point de départ d’un concours photo organisé par le constructeur, rendez vous sur le site www.bayard.fr où des informations devraient bientôt être diffusées.

Deux poteaux « émauraude » nous ont été confiés et c’est Primo et Dr Chips qui se sont chargés de les mettre en couleur. Nous avons choisi deux visions opposées du graffiti. Primo a opté pour un retour aux sources avec une oeuvre très « street » composée des tags qui coulent et qui dépassent sur la table, inspirée par le travail du graffeur parisien Azyle. Dr Chips a proposé une vision plus ludique du street art en peignant des personnages colorés plus proche de l’esprit « La Coulure ».

Chacun aura sa préférence mais la réalisation des deux œuvres pendant le soirée a fortement interpelé et étonné les convives !

graffiti_lyon_demonstration_031 graffiti_lyon_demonstration_033 graffiti_lyon_demonstration_032graffiti_lyon_demonstration_035graffiti_lyon_demonstration_034graffiti_lyon_demonstration_036